La gazette des voyageurs

Voyage autour du monde

11 juillet 2011

Chile Po !

 

Hola amigos ! Après quelques semaines d’absence, il était vraiment temps que l’on actualise un peu ce blog J Toutes nos excuses pour ce long silence radio mais nous avons beaucoup été sur les routes ces derniers temps.

Nous en étions restés à San Pedro, que nous avons quitté le 1er juillet pour rejoindre Valparaiso (24h de bus).

Valparaiso est une ville réservée, elle ne dévoile pas ses charmes au premier venu. Il faut prendre son temps et arpenter ses ruelles escarpées pour en saisir toute la subtilité.

Valparaiso, c’est une douce poésie dégagée par les cerros Conception et Allegre. Les murs des maisons colorées accrochées aux cerros (collines) sont recouverts de peintures et de grafs - bien souvent engagés. Chaque marche d'escalier, chaque recoin de muret, recèle des trésors. Humble autant que bohème, on a pris un réel plaisir à sillonner cette ville, affectionnée par Pablo Neruda - à pieds ou en ascensores.

 

Valparaiso rime également pour nous avec « rencontres ». Belles rencontres que celle de Gilles le Toulousain chez qui nous avons logé à la Bicyclette, celle de Stéphane et Sara qui parcourent également la planète, ou encore celle d’Anthony, étudiant à Valparaiso, malgré la grève qui paralysent toutes les facs depuis un certain temps. Je pense également aux médecins du sous-sol, à Charlotte et Emilien, etc.

Souvenir mémorable de notre virée à Quintay avec Stéphane et Sara… « Un lundi à Quintay, c’est une chose qu’on n’refera jamais … lalalalalala … ». Le lundi, il faut savoir que la plupart des restaurants de Quintay sont fermés et qu’il est impossible d’y manger du poisson J.

Quintay, qui se situe au sud de Valparaiso, est l’ancien port baleinier du Chili. C’est là-bas qu’a commencé notre quête chilienne : trouver du poisson frais dans un port chilien… Il faudra finalement attendre Santiago et son mercado central pour en trouver – cherchez l’erreur – mais du très bon, soit dit en passant.

Même à Horcon (petit port de pêche à deux heures au nord de Valparaiso), on a réussi  à rater le poisson frais ramené par les pêcheurs J. C’était pourtant censé être la pièce centrale de notre dîner… J. Cela ayant été dit, on y a passé deux jours très agréables, en compagnie de Stéphane et Sara. Très chouette moment, passé à observer l’incessante activité liée à la pêche, sur la petite plage du village. Au programme, fruits de mer, balade sur la plage, pélicans, remorquage des barques avec les marins, dégustations d’oursins crus et belote J.

Après quelques jours passés sur Valparaiso et ses environs, nous avons repris un bus pour Santiago. En chemin, nous nous sommes arrêtés à Isla Negra, pour visiter la maison principale de Pablo Neruda. Au final, nous avons pu visiter deux de ses trois maisons. La Sebastiana de Valparaiso et Isla Negra d’Isla Negra. Verdict : on aurait bien aimé faire partie de ses amis et passer de folles soirées en sa compagnie, en dégustant certains des cocktails qu’il imaginait dans les « bars » incroyables qu’il créait au sein de ses maisons. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de visiter sa maison de Santiago, où nous n’avons passé qu’une journée.

De Santiago, on retiendra surtout son marché central grouillant et ses poissons, son musée d’art précolombien fabuleux et le fait que l’on ait fêté nos un an de mariage au barrio San Cristobal.

Posté par worldexpress à 04:56 - Chili - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    encore de bien belles photos qui reflètent bien l'ambiance de ce Valparaiso magique, très sympa aussi les petits ports du pacifique...que de rêve !
    dites moi vous ne les quittez plus vos bonnets.... j'ai hâte de vous revoir... mais profitez à fond jusqu'au bout ...gros baisers

    Posté par Brige, 20 juillet 2011 à 15:19
  • buenos dias

    De bons souvenirs et de bons moments partagés
    Joyeux anniversaire pour votre mariage et bonne continuation pour votre voyage
    on attend les bons plans pour l'argentine
    prenez soin de vous et on se refera une belote au pays
    biz

    Posté par stef et sara, 22 juillet 2011 à 00:41

Poster un commentaire