La gazette des voyageurs

Voyage autour du monde

29 juillet 2011

Argentina, pays de Gauchito Gil

Don't cry for me Argentina ...

Dernière étape de notre périple : l'Argentine, pays des Gauchos, du maté, du tango et de la viande rouge.

Le climat ne nous ayant pas permis de descendre en Patagonie chilienne (Dans le Top 3 de nos prochaines destinations), nous traversons le continent sud-américain d'Ouest en Est, pour rejoindre Buenos Aires.

Après quelques 22 heures de bus via Mendoza, nous arrivons finalement dans cette immense métropole (13 millions d'habitants). Buenos Aires est surprenante : à la fois familière et différente. Certains la qualifient  de "Paris décadente". Les immeubles haussmanniens côtoient les boutiques "fashion", la circulation est digne des boulevards périphériques parisiens aux heures de pointe... Les quartiers de Palermo Soho, Palermo Hollywood, Palermo Viejo ressemblent, eux, davantage à New-York.

Après s'être bien baladé, dégusté de délicieux « Bife de chorizo » (rien à voir avec le chorizo, il s'agit de belles entrecôtes), récupéré Caro (Que bueno !) et vu Kaya et Laurent (que bueno tambien !) nous filons vers Iguazu.

Et hop, c'est parti pour 18 heures de bus. On arrive à Puerto Iguazu sous des trombes d'eau (ce qui aura le mérite de remplir les chutes...). Ambiance tropicale ! Au programme, visite des chutes du côté argentin sous un ciel qui se dégage au fur et à mesure, avec en prime moult arcs-en-ciel. C'est dommage, les chutes d'Iguazu sont devenues extrêmement touristiques, les touristes se bousculent sur les passerelles. Pour autant, ces chutes puissantes et majestueuses sont vraiment impressionnantes. L'"excursion" sur l'Isla san Martin (au milieu du site) permet d'approcher des chutes en s'éloignant un peu de la masse de touristes. Parfait pour un petit pique-nique aux rillettes de canards sur le sable de l'île (ouvertes avec des silex, faute d'ouvre-boîte - de vrais castors juniors :) Merci encore Caro :) !).

Le lendemain, direction la frontière brésilienne pour jouir d'une vue d'ensemble sur le site. Conclusions : 1) les coatis brésiliens ressemblent fort à leurs confrères argentins, 2) Nous sommes rentrés trempés :), 3) Joli, mais nous avons préféré le côté argentin.

Après 3 jours passés dans la moiteur tropicale, nous reprenons un bus direction Salta (Nord-Ouest). 20 heures de bus à nouveau, damned ! ;) Mais quel plaisir d'arriver à Salta... Cette petite ville nous séduit à la seconde. Ambiance détendue, gens sympathiques, belle place, magnifiques églises, ciel bleu ... que demander de plus ? Partir à l'aventure autour de Salta ? Dallé ! (c'est comme ça qu'on dit ici). C'est parti pour 4 jours de road trip dans la région de Salta-Jujuy.

Le Nord-Argentin.... mama... quelle région ! On descend d'abord vers Cafayate, en empruntant la Quebrada de Cafayate. On traverse des formations rocheuses hallucinantes, tirant vers l'ocre, le rose, le fushia, le bleu ... Paysage de western surréaliste, saupoudré de cactus géants.

Après avoir passé la nuit à Cafayate (Quel diner, et surtout quel vin ... C'est là que nous avons dégusté notre premier Nanni - bodega bio), nous remontons vers Cachi par une petite piste de graviers, qui serpente à travers de beaux villages indiens en pisé. En chemin, merveilleuse halte à l'Hacienda de Molinos (Molinos) à l'ombre d'un arbre magnifique, où nous dégusterons un délicieux Salteado de Quinoa...

Cachi - où nous passerons la nuit - est une petite ville aux allures de village. Chouette escale.

La route de Cachi à Salta vaut également le détour. On traverse la Valles Calchaquies jusqu'au col de la Cuesta del Obispo, ainsi que le Parque Nacional Los Cardones, hérissé de cactus. Beaux villages en pisé et belles petites chapelles croisés en chemin. Et partout, encore, cette nature à couper le souffle. La terre semble avoir pris toutes les couleurs et toutes les matières pour composer un paysage unique ...

On dépasse ensuite Salta pour monter vers le nord. Direction Purmamarca, un petit village en pisé, où l'on passera une autre nuit. Bien que très touristique, il a cet intérêt d'être niché sous la montagne aux sept couleurs, vraiment jolie.

Le quatrième jour, on fera halte à Tilcara, où nous visiterons la Pukara (fortification précolombienne). Nous tirerons ensuite jusqu'à Humahuaca, en traversant la Quebrada de Humahuaca. Cette ville (la plus grande de la quebrada) possède certes des bâtiments à l'architecture intéressante, mais nous n'avons pas vraiment aimé l'ambiance qu'elle dégageait (trop touristique).

Au final, nous avons tous les trois préféré la boucle du sud : plus authentique et davantage au coeur de la nature. Donc conseil aux futurs voyageurs : commencez plutôt par le nord, histoire de finir par le meilleur :)

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par worldexpress à 20:46 - Argentine - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    très très belles photos , j'ai envie d'aller vous rejoindre, là bas...gros bisous

    Posté par Brige, 31 juillet 2011 à 09:56
  • Plus dure est la chute

    Je meurs d'envie d'aller à Iguazu (4 fois au Brésil et jamais dans le sud) et vos photos n'aident pas...

    Posté par L'autre Romain, 01 août 2011 à 20:01
  • Quel plaisir de vous lire ! tout ça fait rêver...de nouvelles images plein la tête ! je pense bien à vous, j'espère que tout va bien ! gros bisous

    Posté par Lucie, 04 août 2011 à 12:22
  • merci des conseils

    on s'approche gentiment de la fin de notre périple du coup on s’intéresse à votre parcours argentin !! on retiens les conseils !
    ptite question ... vous avez loué une voiture ! cher ??? (si c'est cher on fera attention demain ... !!!!!)

    on attend la suite de votre periple !!
    biz

    Posté par Sara&Stef, 15 août 2011 à 23:40
  • Je regarde les photos en "temps réel"...elles sont splendides ! Celles des baleines, des animaux et toutes les autres ! Ces couleurs ! T'as plus qu'à envoyer un reportage à National Geographic
    mil besos, et bonne route !

    Posté par Lucy, 18 août 2011 à 17:09

Poster un commentaire